Plus grand bassin de l’Aquarium et représentative de l’écosystème de l’île de la Réunion, la fosse aux requins est incontournable lors de votre visite. 

Dans ce bassin de 8 mètres de haut et contenant plus de 450 000 litres d’eau de mer, trois espèces différentes de requins cohabitent parfaitement avec les poissons qui les entourent. Cette fosse montre la richesse des fonds marins de l’Océan Indien. Moins connu que le gigantesque Océan Pacifique, il s’étend malgré tout sur 21% du globe en allant de l’Afrique à l’Asie, jusqu’à l’Australie.

S’agissant de l’île de la Réunion, c’est près de 40 espèces de requins et de raies qui ont été comptées et environ 900 espèces de poissons, ce qui en fait une zone insulaire avec une grande biodiversité. Un paradis tropical où la cohabitation entre les Hommes et les prédateurs marins est parfois difficile. En effet, sur les 450 espèces de requins, les 5 espèces considérées comme dangereuses sont présentes dans les eaux réunionnaises. Malheureusement, la surpêche et les comportements imprudents des baigneurs conduisent à quelques attaques chaque année. C’est pour cette raison que des dispositifs sont mis en place afin d’améliorer la promiscuité entre les squales et la population !

Dans le lagon de l’île de la Réunion, nous retrouvons aussi les trois espèces présentées dans notre fosse aux requins : le requin à pointes noires, le requin léopard et le requin nourrice fauve.

FOCUS : LE REQUIN A POINTES NOIRES

A la surface nous apercevons les requins à pointes noires. Petit requin fuselé et rapide, il est très reconnaissable grâce à la pointe de ses nageoires qui est toute noire. Près des côtes, il est souvent rencontré dans les eaux peu profondes, il rode même parfois près des plages. Toutefois, il est sans danger pour l’homme ! 

© Florence Branchard
Fait important, il est condamné à nager en permanence pour garantir la circulation de l’eau dans son corps et ainsi respirer.

Vivipare, cette espèce est difficile à reproduire en aquarium. En 2020, ce sont trois petits requins à pointes noires qui sont nés à l’Aquarium de Lyon. Une avancée pour la conservation des requins après quinze ans de travail pour parvenir à cette réussite !

Tout autour d’eux, une vingtaine d’espèces de poissons comme les poissons chirurgiens bleus ou les anthias nagent en toute tranquillité !

N’ATTENDEZ PLUS, VENEZ ADMIRER LE PLUS GRAND BASSIN DE L’AQUARIUM ET CONTEMPLER LES REQUINS QUI L’HABITENT